REMIREMONT COLLÈGE CHARLET
REMIREMONT COLLÈGE CHARLET
REMIREMONT COLLÈGE CHARLET
REMIREMONT COLLÈGE CHARLET
REMIREMONT COLLÈGE CHARLET
REMIREMONT COLLÈGE CHARLET
REMIREMONT COLLÈGE CHARLET
REMIREMONT COLLÈGE CHARLET
REMIREMONT COLLÈGE CHARLET
REMIREMONT COLLÈGE CHARLET
REMIREMONT COLLÈGE CHARLET
REMIREMONT COLLÈGE CHARLET

REMIREMONT COLLÈGE CHARLET

Localiser ce projet

Maitre d’ouvrage : Conseil Général des Vosges
Localisation : Remiremont
Année : 2005 – 2009
Budget HT : 3 300 000 €
Surface: 1 062 m²
Mission : base + exe + éco + paysage + sign
Performance : HQE – BBC

La reconstruction de la demi-pension au collège Charlet à Remiremont répondait à deux problématiques : la création de nouveaux espaces pour la restauration et l’unification des espaces extérieures avec un traitement qualitatif et sécuritaire des accès depuis la rue qui borde le collège.

L’ancienne demi-pension ne répondait plus aux normes sanitaires en vigeur, mais surtout ne permettait plus d’accueillir l’ensemble des élèves. De plus, il était demandé la création d’une véritable cuisine de production sur place. Enfin, dans un soucis de mutualisation des espaces, une salle de théatre a été intégrée à la nouvelle demi-pension permettant ainsi une mixité des fonctions. C’est le bardage bois en lame de mélèze et un jeu de galerie couverte également en bois qui assurent la continuité entre les existants et la partie neuve, créant ainsi un ensemble homogène. En toiture, des volumes bois, apportent à la fois une nouvelle image à l’établissement tout en permettant de masquer les différents éléments techniques nécessaires à la cuisine. Sur la façade de cette dernière, le bardage bois est remplacé par des tubes solaires sous vide, assurant ainsi 60% environ de l’eau chaude sanitaire nécessaire à la cuisine.
La difficulté du chantier vient avant tout de sa situation en site occupé, le collège devant continuer à fonctionner pendant les travaux. Pour limiter les nuissances, nous avons donc utilisé des techniques en fillière sèche, avec une bonne part de bois issu du massif vosgien, pour répondre à la volonté du Conseil Général et des architectes de favoriser les circuits courts.

Architecte mandataire : HAHA Architecture
Architecte associé : MIL LIEUX
BET Structure : CHOLLEY-AIC
BET Chauffage-ventilation : UTOP
BET Electricité : SINGLER
BET Cuisine : CLIC